28. La Lucarne

  À Marion qui m’a appris que j’avais un trou, là, au milieu. Enfin pas un trou, plutôt un nœud À Louise qui m’a appris qu’il fallait faire gaffe, parce que parfois, délier, dénouer, ça pouvait être définitif. Et puis à mon frère aussi un peu, parce qu’il est pas bien épais et que je … Lire la suite 28. La Lucarne